Rhume et mal de gorge : plus de 200 virus différents circulent durant l’hiver. Eternuements, quintes de toux, nez bouché, gorge douloureuse, le tout accompagné de fatigue,  sont les symptômes d’une infection touchant l’une des différentes parties des voies respiratoires.

Voici comment vous protéger ou vous soulager naturellement.

 

Comment vous protéger

La majorité des germes s’attrapent par contact direct.

Ils pénètrent dans votre organisme par la bouche, le nez ou les yeux. Par exemple, en éternuant ou en toussant, des micro-gouttelettes contenant des germes, contaminent l’air que vous respirez, ou en se mouchant, les virus sur les mains vont se déposer sur les objets de la maison.

Pour vous protéger, prenez l’habitude d’adopter les geste suivants :

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois dans la journée et évitez de les porter à votre visage
  • Aérez les pièces de vie régulièrement
  • Evitez de toucher les objets personnels des personnes enrhumées
  • Désinfectez les poignées de porte, téléphones, télécommandes
  • Habillez-vous chaudement, et en particulier protégez vos pieds du froid

L’huile essentielle de Ravintsara est antivirale, antibactérienne et immunostimulante : en période de gastro, rhume, grippe, appliquez une goutte à l’intérieur du poignet chaque matin. Elle aura un effet protecteur tout au long de la journée.

rhume-mal-de-gorge

Si l’infection est déclarée

⇒ Respirez des huiles essentielles

Au choix, versez dans votre diffuseur électrique de l’eucalyptus radiata, du laurier noble, du romarin, du ravintsara ou du niaouli.

Ces huiles essentielles décongestionnent les voies respiratoires et facilitent l’expectoration tout en favorisant une activité antivirale. Cela assainira la pièce et vous respirerez beaucoup mieux.

 

⇒ L’inhalation est également recommandée

Avant de vous coucher, fluidifiez vos sécrétions nasales en pratiquant une inhalation. Cela vous permettra de passer une bonne nuit.

Remplissez un bol d’eau bouillante et versez 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle de thym ou d’eucalyptus. Respirez durant une dizaine de minutes les vapeurs de cette préparation en vous couvrant la tête d’une serviette pour ne rien laisser échapper.

 

⇒ Ne négligez pas l’apithérapie

Le miel contient une substance antibiotique particulièrement efficace en cas de refroidissement, de maux de gorge.

Le miel d’eucalyptus ou de thym aide à dégager les voies respiratoires

Le miel de ronce est efficace en cas d’enrouement

Le miel de pin ou de sapin ciblent particulièrement la sphère ORL

Le propolis est une substance résineuse riche de 300 molécules très antiseptiques.

Utilisez-le sous forme de gommes ou de spray nasal ou pour la gorge

 

⇒ Buvez régulièrement tout au long de la journée

Cela favorise l’élimination des toxines et l’humidification de l’arbre respiratoire.

Durant les repas buvez des bouillons, privilégiez les soupes.

En dehors des repas, buvez des tisanes et particulièrement des tisanes de thym. Ajoutez du miel pour adoucir la gorge et du citron pour renforcer l’effet antiseptique.

Mais n’oubliez pas que « mieux vaut prévenir que guérir » !

 

 

Image:©Halfpoint-Fotolia.com

4 réponses à Rhume et mal de gorge : comment les éviter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse

Cliquez sur l'image

Cliquez sur l'image

Le coin des commentaires récents