Avoir un coup de pompe après déjeuner est malheureusement très fréquent.

Il est vrai qu’avoir une envie irrésistible de s’endormir même en pleine réunion de travail peut être très vite agaçant. Dites-vous bien que ce n’est pas normal surtout si vous dormez généralement bien, que vous vous nourrissez correctement et que vous vous dépensez régulièrement.

Rassurez-vous, il y a bien sûr des choses que vous pouvez faire pour éliminer cette fatigue.

D’où vient ce coup de pompe ?

Généralement, avoir un coup de pompe en début d’après-midi,  indique que vous êtes en hypoglycémie, c’est-à-dire que votre  taux de sucre sanguin est bas .

Comment peut-on manquer de sucre dans le sang alors qu’on a le ventre plein ?

Il existe 2 types d’hypoglycémie.

Habituellement, votre taux de sucre est bas lorsque vous avez le ventre vide. C’est ce qui provoque  la difficulté à vous concentrer lorsque la faim vous taraude.

Mais l’hypoglycémie peut également apparaître après un repas copieux.

En effet, quand vous avez beaucoup mangé, votre taux de sucre sanguin augmente très rapidement et votre organisme a du mal à y faire face. Plus votre repas est riche en glucides (pain, pâtes, pâtisseries, boissons sucrées, alcool, pommes de terre, etc.) et plus votre taux de sucre sanguin est élevé…

Comme votre organisme n’aime pas vivre dangereusement, il va faire baisser la glycémie en sécrétant de l’insuline produite par le pancréas. Le taux de sucre sanguin diminue mais dans la panique, votre corps va produire une quantité exagérée d’insuline.

Et c’est à ce moment-là que la fatigue, le coup de pompe vous gagne…

Normalement, votre corps devrait brûler les graisses présentes dans vos cellules pour sortir de l’hypoglycémie. Mais il en est incapable car vous ne l’entraînez pas suffisamment à brûler des graisses complexes.

supprimer le coup de pompe après déjeuner

Comment faire pour supprimer le coup de pompe après déjeuner

 1. Remplacez les glucides par de bonnes graisses

Tout comme les protéines animales, les lipides sont indispensables pour la santé de votre organisme. Ils améliorent la communication entre les cellules, ils participent au renouvellement des cellules, ils embellissent la silhouette et la peau.

Remplacez une partie importante des glucides : pain, pâtisserie, pâtes, pommes de terre, sodas, etc. par des apports en bonnes graisses : huile d’olive, huile de colza, huile de lin, amandes, avocats, œufs bios, poissons (sardines, harengs, maquereaux), volailles bios, etc.

Consommez 70 % de votre apport calorique sous forme de bonnes graisses et vous réduirez votre apport en glucides sans y penser.
Manger des graisses plutôt que des glucides, rassasie plus vite car les graisses sont plus consistantes et moins faciles à digérer.

Vos apports en glucides viendront des légumes qui ont un faible index glycémique : lentilles, pois, haricots, choux, légumes verts.

2. Mettez-vous au jeûne intermittent

Votre corps souffre d’être gavé en permanence. On ne répétera jamais assez que nous nous alimentons pour nourrir les cellules de notre corps et non pour remplir notre estomac.

Réduire votre alimentation journalière, rendra bien des services à votre organisme. Vous le soulagerez en le mettant au repos de temps en temps.

Mettre votre organisme au repos va lui permettre de brûler les déchets, de se purifier.

Jeûner est le meilleur moyen d’encourager votre corps à brûler les graisses disponibles dans vos tissus.

Si vous n’avez jamais pratiqué le jeûne intermittent, ne vous mettez pas à jeûner soudainement. Commencez  par changer vos habitudes alimentaires : supprimez les plats industriels, les laitages, les produits raffinés, etc.

Il faut 6 à 8 heures à votre corps pour épuiser complètement vos réserves de glycogène (sucre). Après cela, votre corps commencera à brûler des graisses.

Le jeûne intermittent consiste à réduire à 8 heures la plage horaire durant laquelle vous allez manger.

Vous devez laisser tous les jours 16 heures pendant lesquelles vous ne mangez rien (fini les grignotages).

À vous de vous organiser en fonction de votre emploi du temps. Certains vont préférer supprimer le petit déjeuner, d’autres, le repas du soir. Veillez à ce que vos repas soient suffisamment consistants.

Lorsque votre corps sera habitué, vous serez étonné de voir votre énergie se décupler, vos graisses superflues fondre, votre sommeil bien plus réparateur.

4. Méfiez-vous de la vie de bureau

Rester assis toute la journée dans un bureau n’est pas naturel du tout. D’ailleurs, cette position a un impact très négatif sur la santé générale. À la longue, la position assise accroît le risque de maladie chronique et réduit l’espérance de vie.

Vous pouvez changer de régime et jeûner tous les jours, si vous restez assis sans bouger toute la journée, votre niveau d’énergie restera celui d’un limaçon.

Le coup de pompe de l’après-midi se combat aussi en évitant de rester immobile, en bougeant.

Lorsque vous avez besoin de vous déplacer, ne traversez pas votre bureau en traînant des pieds. Au contraire, profitez des vos déplacements pour marcher à pas vifs, de manière à vous dégourdir les jambes. Évitez les ascenseurs.  Prenez l’habitude de monter et descendre les escaliers.

5.  Ne sacrifiez pas votre sommeil

Vous ne pouvez pas espérer être en pleine forme toute la journée si vous ne dormez pas suffisamment.

La qualité de votre sommeil est capitale pour votre santé, votre moral, votre énergie !

 

Image:© jesadaphorn-Fotolia.com

12 réponses à Comment supprimer le coup de pompe après déjeuner

  • Emilie dit :

    Bonjour, merci pour le partage! moi ce n’est pas après un déjeuner seulement que j’ai le coup de pompe comme vous dites, je ne sais pas si je suis en hypoglycémie mais je ne ressent aucune fatigue ni aucun malaise, j’ai seulement envie de dormir toute la journée et ça commence sérieusement à m’énerver. Je vais essayer de suivre vos conseils si ça va marcher pour mon cas.

  • Mary J. dit :

    Merci pour votre commentaire.
    Si votre fatigue est chronique, je vous suggère de prendre contact avec votre médecin traitant.
    Amicalement

  • Jackie dit :

    Bonjour,merci pour le partage et pour l’info !Tout le monde ne peut pas se permettre de faire la sieste après son déjeuner et c’est vraiment énervant d’avoir envie de dormir alors qu’on a encore beaucoup de choses à faire. J’espère vraiment que vos conseils pourront m’aider parce que je n’arrive à rien faire quand j’ai le coup de pompe.

  • Flori dit :

    J’ai toujours ce coup de pompe après manger! mais je ne pensais pas que c’etait lié à notre façon de nous alimenter.. Je travaille dans un salon de coiffure ( donc toute la journée en contact client, et c’est assez dur du coup ! )

  • Nico dit :

    Je pense que le coup de barre d’après manger serait pour beaucoup moins important si ils avaient un sommeil plus long. Le sommeil est bien souvent sous-estimé/négligé, tout simplement parce qu’on veut avoir plus de temps à nous le soir, du coup le sommeil passe au second plan.

    • Mary J. dit :

      Bonjour Nico

      Bien sûr. Le sommeil est capital pour que notre corps puisse récupérer, se réparer.

      Moins et mieux s’alimenter, bien et suffisamment dormir sont 2 éléments importants pour notre santé.

  • Gaston dit :

    Bonjour,

    Il est vrai que dégourdir les jambes peut servir à éviter les coups de pompe. Mais, il peut également servir à d’autre chose. D’ailleurs, faire un peu de sport est toujours bénéfique pour la santé, non ? Cependant, il faut imposer ses propres limites et ne pas en abuser afin d’éviter les complications qui peuvent survenir. Il est également conseillé de bien se couvrir durant tous les exercices afin que l’hypothermie ne gagne pas de place dans notre corps. Mis à part l’hypothermie, les petites sensations de lourdeurs dans les jambes ou une sensation de gonflement posent toujours problèmes en fin d’exercices. Ces derniers sont généralement dus à l’insuffisance veineuse particulièrement dans la partie inférieure du corps. C’est pour cela que les gens ne s’en lassent pas de leur spray fraîcheur pour les jambes pour atténuer la douleur et tonifier les veines.

  • Je trouve votre site très beau et très distingué aussi. Merci pour votre beau travail et continuez .

  • J’aime bien cet article merci

  • Bonjour
    Article vraiment très intéressent !
    Merci pour le partage

  • Cet article est très agréable. Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse

Cliquez sur l'image

Cliquez sur l'image

Le coin des commentaires récents